DBT-CEV innove en Bretagne avec le projet EGUISE


Dans le cadre du Breizh Mobility Tour, organisé ce jour par Bretagne Développement Innovation (BDI), la Région Bretagne, Créativ et l’ADEME Bretagne, sur le site du Véhipole de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat des Côtes d’Armor, DBT-CEV lance le projet EGUISE pour une durée de 36 mois.

Il s’agit ADEMEInvestissements d'avenird’un ensemble d’expérimentations liées aux infrastructures de recharge pour les véhicules électriques et hybrides rechargeables. Ce projet est en parfaite cohérence avec le programme « Investissements d’Avenir » opéré par l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie).

EGUISE est l’acronyme pour « Ecosystème de la Gestion Universelle et Intelligente de Services et de l’Energie des véhicules électriques et hybrides rechargeables ».

L’objectif de ce concept est de « créer un système de gestion prédictive et intelligente, en lien avec l’infrastructure de charge et les véhicules, afin de fournir de manière permanente en temps réel les données de l’écosystème » selon David Mignan, Directeur Général de DBT-CEV et porteur du projet. Pour cela, les différentes parties-prenantes vont s’appuyer sur les solutions de recharge existantes, auxquelles viendront s’ajouter les résultats des développements expérimentaux tels que le transfert d’énergie sans contact, l’échange bidirectionnel d’énergie ou encore la recharge par induction.

Durant Tout au long des 36 mois de ce projet, plusieurs sites d’expérimentation tels que le Véhipole de Ploufragan, Rennes Métropole et l’île d’Yeu seront mis en place afin de valider techniquement l’ensemble des développements expérimentaux, et d’évaluer l’acceptation de ces derniers.

De multiples acteurs, sous la coordination de DBT-CEV

Sous la coordination de DBT-CEV, ce projet rassemble de multiples partenaires, à savoir INDUCT, AJS-ID, le Laboratoire d’observation des usages des technologies de l’information et de la communication (LOUSTIC), SHERPA Engineering, le Commissariat à l’énergie atomique (CEA), TELECOM Bretagne, l’UMR IRISA, le Véhipole de Ploufragan, la Métropole de Rennes ainsi que l’île d’Yeu.

Pour une parfaite cohérence d’actions, la plate-forme du projet est assurée par IDforCAR, le Pôle de compétitivité soutenant l’innovation dans l’ensemble de la filière Véhicules.