De la salle de classe à l’entreprise, la frontière n’est pas si grande !

Qui n’a jamais dit durant ses années collège « les cours d’anglais ça sert à rien ! La techno c’est bon pour les geeks et les maths en deux coups de calculette c’est réglé ! » ?

Aujourd’hui, certain membre de l’équipe commerciale, du bureau d’étude & du service après-vente de DBT ont eu l’occasion de prouver le contraire aux élèves de troisième du collège Pablo-Neruda, en s’essayant au rôle de professeurs le temps d’une journée, directement depuis les locaux de l’entreprise! Ces mêmes élèves étaient déjà venus visiter les ateliers de l’entreprise le mois dernier, à l’initiative de l’IUMM (Union des industries et des métiers de la métallurgie).

Notre responsable à l'export allie géographie et  stratégie à l'international

Notre responsable à l’export allie géographie et stratégie à l’international

En binôme avec les enseignants de l’établissement Paul Langevin, l’idée était de joindre la théorie à la pratique et démontrer que leur formation d’aujourd’hui leur permettra d’être les professionnels de demain!

Programme de la journée : calcul de TVA en mathématique, quotidien du service SAV à l’international en anglais, manipulation du logiciel solidworks en technologie, …etc. Les questions sont nombreuses, et la curiosité bien là. Les échanges sont intéressants et même rassurants.

20150416_094536

Les organisateurs et notre PDG expliquent ce dispositif à la Voix du Nord, qui nous a fait le plaisir de passer !

« La liberté commence par la formation. On est content de pouvoir leur montrer l’intérêt de leurs cours dans une société internationale, qui plus est, à portée technologique comme DBT » soulignera M. Borgoltz, PDG de l’entreprise.

Le groupe DBT accompagne régulièrement stagiaires et apprentis dans leur formation. L’école des Mines de Douai est un des nombreux exemples. Mais ce partenariat pour le moins original fut accueilli avec enthousiasme par nos équipes et tous se sont prêtés au jeu !